PATRIMOINE
front de mer de la baule
Le front de mer

Bordé de villas, sa physionomie s'est progressivement modifiée à partir des années 1960 quand la station balnéaire s'est popularisée. Le front de mer est de nos jours constitué d'immeubles de taille moyenne datant des années 1960 à nos jours.

phare e la banche
Phare de la Banche

Le phare se trouve au large de La Baule, Il a été construit au sud-est d'un plateau rocheux émergeant de quelques décimètres lors des plus basses mers. Dès 1825, une première tourelle en maçonnerie a été érigé sur un plateau dit banc du Turc. En 1865, une nouvelle tour, avec un soubassement en granit, reçoit un feu fixe rouge de 3e ordre. En 1893, des bandes noires et blanches sont peintes sur le fût pour le différencier du phare du plateau du Four et du phare du Grand-Charpentier. Électrifié et automatisé en 1986, le phare actuel sera le dernier phare habité en Loire-Atlantique.

casino
Le casino

Le Casino est construit en 1904. Une grande partie des avenues bauloises actuelles sont justement les anciens chemins de promenade des parcs des grandes propriétés construite durant cette époque. La Première Guerre Mondiale, ayant transformé la Presqu'île Guérandaise en un vaste centre de débarquement, de garnison et de repos pour les alliés, permet à La Baule de se constituer une clientèle internationale. Dès 1920, François André s'attache à fidéliser cette nouvelle clientèle. Le Casino est agrandi, des commerces de luxe sont aménagés, l'Hermitage est construit, des équipements sportifs sont implantés.

par des dryades
Le parc des Dryades

Le Parc est un petit bois transformé en jardin public par la Société Immobilière de La Baule Les Pins. Il a été inauguré en même temps que le Plage de La Baule Les Pins le 1er juillet 1923. Louis Lajarrige rachète le parc en 1937 et en fait don à la commune en 1951. Sur plus de 25 000 mètres carrés, poussent plus de trois cents arbres d'ornement, de feuillus ou de conifères et près de vingt mille plantes du Japon

jardin de la victoire
Le jardin de la victoire

Le jardin public de la Victoire est dessiné à la française, sa superficie est de 50 300 mètres carrés. Il est situé sur la plateforme de l'ancienne gare et dispose d'un kiosque à musique en son centre et d'un manège. Le conseil municipal dénomma ainsi le jardin public le 22 janvier 1928, pour rappeler aux générations futures la conclusion heureuse de la Grande Guerre.

hôtel de ville de la baule
L'hôtel de ville

Avez-vous apprécié cet article, cette page ? Faîtes le nous savoir :